Test – Xiaomi 12T Pro : de belles promesses qui sont (pour la plupart) tenues

Six mois après un modèle 12 Pro en demi-teinte, Xiaomi revient avec un smartphone haut de gamme des plus attrayants. Puissance et charge rapide sont au programme, mais c’est surtout au niveau de la photo que le Xiaomi 12T Pro tente de séduire avec un capteur photo principal de 200 mégapixels. Mais vaut-il vraiment la peine ou refait-il les mêmes erreurs que son grand frère?

Avec son nouveau flagship haut de gamme, Xiaomi tente une fois de plus de séduire grâce à sa partie photo. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le constructeur chinois met les petits plats dans les grands pour s’assurer la sympathie des consommateurs, surtout pour un modèle qui se veut haut de gamme, mais plus abordable (799 €) que son grand frère, le Xiaomi 12 Pro, proposé au prix de 1.099 €.  

Outre le capteur photo principal de 200 mégapixels, le Xiaomi 12T Pro se montre en tout cas à la hauteur à d’autres niveaux: processeur Snapdragon 8+ Gen1, écran AMOLED 120 Hz et une charge rapide de 120 W. Que demander de plus ?

Un design pour le moins classique

Pas de gros changement au niveau du design du téléphone, le Xiaomi 12T Pro ressemble à s’y méprendre à son grand frère. L’appareil est élégant et ses finitions soignées, même si certains aspects détonnent pour un smartphone de cette trempe. On note tout de même que la coque – en plastique – est sensible aux traces de doigts et présente à l’arrière un bloc caméra des plus protubérants. Deux bémols gommés grâce à la coque fournie. Pour le reste, notamment au niveau de la disposition des boutons et de la caméra frontale, on fait face à une conception plutôt classique, voire un peu trop.

Un écran plus qu’efficace

L’appareil se démarque en revanche plus au niveau de son écran. Aspect sur lequel Xiaomi ne nous a en effet jamais vraiment déçus. Le Xiaomi 12T Pro est ainsi équipé d’un écran AMOLED de 6,67’’ d’une définition de 2712 x 1220 pixels et d’un taux de rafraichissement de 120 Hz qui s’adapte en fonction de ce que l’on regarde sur le téléphone. On note cependant que Xiaomi a fait l’impasse sur la technologie LTPO qui permet pourtant d’économiser de la batterie en faisant varier le taux de rafraichissement.

Cela ne gâche en rien l’expérience utilisateur et cela a certainement permis de faire baisser le prix du téléphone. Quant aux couleurs et contraste, on n’est pas déçu. Le tout est excellent.

Un bijou de puissance

Équipé d’une puce Snapdragon 8+ Gen 1 que l’on retrouve sur la plupart des smartphones ultra haut de gamme, Xiaomi s’est assuré que son 12T Pro offre d’excellentes performances aux utilisateurs.

Que ça soit pour une utilisation quotidienne ou pour jouer à des jeux gourmands, le téléphone tient parfaitement la route, tout en gardant la tête relativement froide.

L’interface soignée de Xiaomi vient parfaire l’expérience utilisateur. On donnera tout de même un bémol aux nombreuses applications préinstallées. Critique récurrente pour les smartphones de la marque, même si on peut les retirer.

Trop de belles promesses pour la partie photo

Xiaomi a misé sur la communication autour de la partie photo du Xiaomi 12T Pro. Il faut dire que ce dernier est équipé d’un capteur principal de 200 Mpx. S’il n’est pas le premier à être équipé d’un tel composant, cela reste impressionnant. Du moins sur le papier.

Car rappelons que la qualité photo d’un appareil ne dépend pas seulement du nombre de mégapixels de ses capteurs. D’ailleurs, l’objectif grand-angle de 20 Mpx du Xiaomi 12T Pro immortalise des clichés en 12,5 Mpx par défaut grâce au pixel binning 16 pour 1 qui permet d’avoir un résultat plus lumineux.

Le résultat n’en reste pas moins correct, voire excellent dans les conditions idéales, mais certains concurrents de la même gamme font parfois mieux.

Le mode Ultra HD (50 Mpx) se montre plus compétent face à des lumières extrêmes, mais là encore, le résultat est moins bien que chez la concurrence.

On notera également le gouffre entre le capteur principal et les deux autres ; l’ultra grand-angle de 8 Mpx f/2,2 et un macro de 2 Mpx f/2,4 seulement. Ces deux derniers dénotent par rapport au principal, mais surtout pour un appareil haut de gamme à près de 800 €. Le macro manque en effet de détail et implique une mise au point trop longue pour véritablement apprécier au plus près un sujet. L’ultra grand-angle souffre d’un manque de netteté et déçoit largement en mode nuit.

Enfin, l’absence de téléobjectif est sans doute le plus gros défaut de cet appareil.

La charge rapide, le vrai plus du Xiaomi 12T Pro

S’il déçoit un peu au niveau de la photo – sans être catastrophique, loin de là –, le Xiaomi 12T Pro marque des points au niveau de son autonomie et de sa charge. Grâce à sa batterie de 5.000 mAh, il peut tenir une bonne journée avec le mode 120 Hz adaptatif actif et tient bien plus lorsque le taux de rafraichissement est moindre, évidemment. Sa batterie tient également particulièrement longtemps lorsque le téléphone n’est pas utilisé – ce qui est rare, vous en conviendrez, mais appréciable.

Le recharger prendra moins d’une demi-heure grâce à son chargeur 120W fourni, soit un peu plus que les 19 minutes annoncées par Xiaomi, mais on lui pardonne.

Conclusion

Avec ce nouveau smartphone haut de gamme, Xiaomi apporte quelques améliorations à son flagship présenté quelques mois plus tôt, le Xiaomi 12 Pro, tout en faisant des concessions pour baisser le prix. Le Xiaomi 12T Pro est tout simplement un smartphone haut de gamme réussi, notamment grâce à son autonomie améliorée, sa puissance et son sublime écran. On mettra tout de même un bémol à la partie photo du téléphone qui, malgré les belles promesses, déçoit quelque peu pour un appareil de cette gamme. La définition par défaut de 12,5 Mpx est en effet regrettable, de même que les performances de l’ultra grand-angle et du macro. Mais c’est sans doute l’absence de téléobjectif qui pêche le plus. Il reste cependant un candidat intéressant pour celles et ceux en quête d’un smartphone haut de gamme puissant, disposant d’une bonne autonomie et qui ne sont pas à la recherche de performances extrêmes en matière de photo.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20