Un Belge sur deux a besoin d’une pension de 2.800 euros pour joindre les deux bouts, mais n’y parvient pas

La préparation financière de la retraite est une affaire délicate pour beaucoup : c’est souvent compliqué, et pas toujours transparent. En outre, l’analyse montre que de nombreux Belges risquent d’avoir du mal à joindre les deux bouts avec leur pension à un âge plus avancé. L’application Easyvest a pour but de contribuer à changer cette situation.

Qui sait comment fonctionne son plan de pension actuel ou en quoi il peut le comparer avec un autre travailleur ? Pour simplifier, il est désormais possible de se tenir au courant de ces questions via son propre smartphone. En accordant l’accès à itsme, l’application affichera rapidement et clairement une vue d’ensemble de votre planification des retraites via vos données numériques (gouvernementales). En outre, il est également possible de consulter ses transactions financières.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Pour établir cette vue d’ensemble, tout ce qui est à votre nom est pris en compte. Cela peut aller des polices d’assurance de groupe et des fonds d’épargne-pension aux plans PLCI et EIP. Étant donné que les nouveaux plans d’épargne ne sont saisis (automatiquement) qu’à la fin de l’année et que tout le monde ne souhaite pas attendre, Easyvest offre également la possibilité de saisir les informations manuellement.

Une fois que vous aurez connecté l’application à itsme, le planificateur affichera une simulation de ce que vous recevrez – au moment de votre retraite – si vous ne faites pas d’autres investissements. Il sera tenu compte de l’espérance de vie moyenne des hommes ou des femmes belges et d’un taux d’inflation moyen de 2 %. Bien sûr, tout le monde sait maintenant que l’inflation actuelle est bien supérieure à ce chiffre, mais les promoteurs comptent sur l’objectif d’inflation de 2 % de la Banque centrale européenne. « D’autre part, nous supposons que, pour les 40 prochaines années, l’inflation annuelle moyenne ne sera plus affectée », peut-on lire.

« S’inquiéter pour plus tard », c’est ça ?

Les chiffres d’Easyvest montrent que 50 % des retraités dépensent en moyenne 2.800 euros par mois : 900 euros pour le logement, 700 euros pour les loisirs et le reste pour la nourriture et les dépenses quotidiennes. Selon les analystes, pour beaucoup, le calcul de la pension sera probablement trop faible pour être confortable plus tard. Par conséquent, de nombreuses personnes seront finalement « obligées » de commencer à épargner pour atteindre cet objectif. Sur la base de ces calculs, l’application peut également suggérer le lancement d’un plan d’épargne. Le planificateur des retraites y indiquera le montant que vous devrez mettre de côté chaque mois pour réduire l’écart.

Situation économique actuelle

La question principale est la suivante : est-il vraiment judicieux de mettre de côté un centime supplémentaire à l’heure où tout le monde se serre les coudes pour garder la tête hors de l’eau ? Selon Easyvest, oui : « Il est toujours préférable d’investir davantage lorsque le marché est bas. Cependant, de nombreux investisseurs ont tendance à faire le contraire ».

Les personnes désireuses de consulter leur dossier personnel peuvent trouver l’application dans le Google Play Store (utilisateurs d’Android) ou l’App Store (utilisateurs d’iOS).

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20