Test – Reno 8 Pro : le must-have de la rentrée ?

Avec le Reno 8 Pro, Oppo fait bouger les frontières avec le haut de gamme. Il flirte en effet avec ce que le constructeur chinois propose de mieux, à savoir les Find X5 et Find X5 Pro, pour un prix plus accessible. De quoi attirer les consommateurs à la recherche de performances – à tous les niveaux – sans se ruiner, mais le Reno 8 Pro répond-il vraiment à toutes leurs attentes ?

Un design atypique

La première chose qui saute aux yeux avec le Reno 8 Pro, c’est son design. Le dernier né d’Oppo présente en effet une esthétique atypique. Sur la face arrière, le socle photo est surélevé par rapport au reste de la coque, et ce, de manière assez conséquente, tout en se fondant dans le décor – si on peut dire. Il n’empêche que les dimensions de l’ilot photo restent impressionnantes, de même que les capteurs qui occupent une place importante. Un design qui plaira à certains, mais pas forcément à tout le monde.

Le Reno 8 Pro présente de très jolies finitions, notamment sur les tranches, avec un effet métallisé mat très appréciable, ainsi qu’un effet miroir sur la face arrière très efficace, même si très sensible aux traces de doigts.

L’autre aspect qui marque quand on prend le téléphone en mains est son poids. Il ne pèse que 183 grammes pour un 161,2 x 74,2 x 7,3 mm. C’est vraiment impressionnant, voire même déconcertant, mais dans le bon sens du terme. Car si cette légèreté peut donner l’impression d’un appareil bas de gamme, fragile et peu performant, ce n’est qu’une impression.

On notera tout de même qu’il ne profite que d’une certification IP54 ce qui signifie qu’il n’est pas étanche. Il résiste cependant aux petites projections d’eau et de poussière. Autre point à souligner : les ports mini-jack 3,5 et micro-USB ont tiré leur révérence. Rien de vraiment dérangeant ici, Oppo ne fait que suivre la tendance.

De bonnes performances

Vendu 749 € en Belgique (799 € en France), le dernier né d’Oppo affiche une fiche technique de haut vol et vient faire bouger les frontières entre le milieu et le haut de gamme. On note ainsi un processeur Dimensity 8100-Max signé MediaTek – et non une puce Qualcomm, comme c’est la norme sur le marché européen – qui, couplé à 8 Go de RAM, assure de très bonnes performances pour une utilisation quotidienne standard. Faire tourner plusieurs applications en même temps – réseaux sociaux, web et autres – n’est pas un problème pour lui. L’expérience est fluide, même constat pour les jeux mobiles, même si on évitera de trop longues sessions de jeu.

OPPO

Une partie photo qui n’a pas à rougir

Le Reno 8 Pro embarque 3 capteurs photo, donc un principal signé Sony de 50 Mp (f/1,8), d’un ultra grand-angle de 8 Mp (f/2,2) et d’un macro de 2 Mp (f/2,4). Le tout étant épaulé par la puce MariSilicon X qui se charge d’appliquer le meilleur réglage en analysant en permanence la scène à immortaliser. De quoi offrir des résultats tout à fait convaincants.

Le Reno 8 Pro assure de très belles performances, et ce, dans la plupart des cas de figure. On a été impressionné par les résultats – même si certains concurrents font mieux. Il fait un peu moins bien en basse luminosité, mais rien d’alarmant, et ne brille pas non plus grâce à son ultra grand-angle ni en macro.

Enfin, côté face, l’appareil dispose d’un capteur 32 Mp qui offre de très bons résultats en mode selfie, avec un autofocus efficace.

Une vraie charge ultra-rapide

Au niveau de son autonomie, le Reno 8 Pro d’Oppo embarque une batterie de 4.500 mAh, une capacité classique sur le marché, qui lui permet de tenir une journée avec une seule recharge. Reste que le Reno 8 Pro est livré avec un chargeur de 80W et c’est sans doute là que se situe sa vraie force. Grâce à lui, recharger sa batterie prend moins de 30 minutes. Un très bon point pour le Reno 8 Pro, qui n’est cependant pas compatible avec la charge sans-fil.

Si ce que propose le Reno 8 Pro est globalement intéressant, il fait face à une concurrence qui pourrait bien lui jouer des tours, notamment en raison de son prix. Certes, il se veut plus accessible que ses grands frères Find X5 et Find X5 Pro, mais en comparaison de certains modèles haut de gamme de base, il n’est plus aussi intéressant. Pour 100 € de plus, certains pourraient en effet être tentés par le Galaxy S22 de Samsung.  

Conclusion

C’est un très joli produit que nous propose ici Oppo. L’expérience globale proposée par le Reno 8 Pro est en effet très bonne. Le constructeur est parvenu à tirer parti de son processeur pour offrir de très bonnes performances. Le smartphone propose également de jolies choses en matière de photographie. De quoi faire du officiellement milieu de gamme Reno 8 Pro un concurrent de taille à certains modèles haut de gamme, même si son prix pourrait finalement ne pas jouer en sa faveur. En comparaison de certains modèles haut de gamme « standard », la différence de tarification se réduit et certains pourraient être tentés par un modèle premium ou tout simplement un concurrent de milieu de gamme plus abordable. À cela s’ajoute l’absence d’étanchéité et de charge sans-fil, qui ne joue pas forcément en la faveur du Reno 8 Pro. S’il a de bons arguments, ce dernier peut se faire devancer par son petit frère, le Reno 8, qui affiche un rapport qualité-prix finalement plus intéressant.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20