Test – OnePlus 10T : un flagship-killer très séduisant

Après avoir fait l’impasse sur le OnePlus 9T l’année dernière, OnePlus reprend ses esprits et propose une déclinaison T du OnePlus 10 qui, on le rappelle, n’a jamais été officialisé – vous suivez ? Le constructeur chinois s’est en effet décidé à proposer une version plus accessible de son dernier-né, le très haut de gamme OnePlus 10 Pro, dévoilé en janvier.

Avec le OnePlus 10T, le fabricant chinois poursuit sur la voie qui a fait sa renommée, à savoir proposer des flagships killers, des smartphones performants, des prix compétitifs, capables de se frotter à des appareils vendus beaucoup plus cher. Le OnePlus 10T, c’est tout ça : un appareil performant à petit prix (699€).

Performances haut de gamme

Bien qu’il ne soit pas tout à fait à la hauteur de son grand frère Pro, le OnePlus 10T possède de solides arguments pour se démarquer et lui faire de l’ombre à lui, mais aussi à la concurrence plus onéreuse. 

Ainsi, on retrouve de nombreuses caractéristiques haut de gamme, donc un écran AMOLED de 6,7’’, similaire à celui du OnePlus 10 Pro, et légèrement plus grand que celui du OnePlus 9, compatible avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz. On note cependant une petite baisse au niveau de la définition par rapport au modèle sorti il y a quelques mois à peine. On passe ainsi de QuadHD+ (1440×3216) à du FullHD+ (1080×2412).

Un compromis qui a certainement permis à OnePlus de faire baisser les coûts pour mettre le paquet sur les performances de son flagship killer.

Le OnePlus 10T profite en effet d’un processeur ultra performant que l’on retrouve sur des téléphones vendus beaucoup plus cher. Avec son Snapdragon 8+ Gen 1, couplé à 8 Go de RAM et 128 Go de stockage pour sa version de base – un standard pour la majorité des téléphones de cette trempe – l’appareil pourra en effet rivaliser avec des smartphones ultra haut de gamme, mais aussi supporter une utilisation intense de manière fluide.

La charge rapide, un argument de taille

Et pas de panique concernant l’autonomie du OnePlus 10T, celle-ci tient parfaitement le coup et si ce n’est pas le cas, la compatibilité de sa batterie de 4.800 mAh avec le chargeur SuperVooc 150 W d’Oppo – grand frère de OnePlus – viendra arranger cela. Recharger l’appareil de 0 à 100% ne prendra que 19 minutes.

Un aspect qui devrait forcément faire mouche auprès des potentiels futurs acheteurs du téléphone.

Des concessions

Que des qualités pour le dernier de OnePlus, mais c’est ici que les choses se compliquent (un peu). Car le fabricant chinois a en effet pris le parti de faire l’impasse sur le « slider » du téléphone, à savoir le commutateur à curseur sur la tranche qui permettait de passer d’un mode sonore à l’autre, pour augmenter la connectivité de l’appareil.

Ceux qui ont l’habitude de l’utiliser sur d’autres modèles de la marque seront forcément quelque peu déconcertés au début, mais on s’y fait en réalité assez facilement. Un rapide tour par le volet des raccourcis du téléphone permet de passer du mode son à celui de silencieux en un claquement de doigts. Une solution certes, mais moins pratique. On aurait préféré garder le slider.

Downgrade de la partie photo, mais un résultat tout à fait correct

On arrive enfin à la partie photo. Avec le OnePlus 10T, le fabricant chinois marque un tournant puisqu’il n’est pas le fruit du partenariat avec Hasselblad. Car si OnePlus a mis le paquet sur les performances du téléphone, cela s’est fait au détriment de la partie photo.

Le smartphone dispose toujours de trois caméras sur sa face arrière, mais on est en deçà des capacités du OnePlus 10 Pro – dans un sens, c’est assez logique –, mais aussi du OnePlus 9, ce qui est un peu plus étonnant. On se retrouve ainsi avec un capteur principal de 50 Mpx, un ultra grand-angle de 8 Mpx et un macro de 2 Mpx. Une composition plutôt classique. 

On note également un downgrade au niveau de la caméra frontale, 16 MP au lieu de 32 MP.

Il n’empêche que le OnePlus 10T n’a pas à rougir face à la concurrence. Ce qu’il propose est en effet tout à fait satisfaisant. Au-delà des capteurs, le logiciel photo de l’appareil permet d’aboutir à de bons résultats, surtout pour son prix.

Enfin, le téléphone arbore des finitions exemplaires, plus arrondies que sur le OnePlus 10 Pro, avec notamment un bloc photo moins proéminent, qui s’inscrit dans le prolongement de la coque arrière. Sa prise en main est très agréable. On pourrait tout de même émettre quelques réserves concernant le choix du matériau pour la face arrière, en verre dépoli à la finition brillante. Un choix qui rappelle le OnePlus Nord CE 2, sorti en mars dernier, et qui lui donne d’ailleurs un aspect plus cheap – du moins pour la version Jade Green (que nous avons testée).

CONCLUSION

Avec le OnePlus 10T, le fabricant chinois démontre une nouvelle fois tous ses talents pour proposer un appareil performant abordable. Avec son processeur de dernière génération, l’appareil est en effet capable de rivaliser avec des smartphones beaucoup plus onéreux. C’est plutôt au niveau de la photo que le bât blesse. OnePlus a misé sur la puissance de son téléphone, au détriment de la partie photo et ça se voit. Le OnePlus 10T n’a pourtant pas à rougir, ce qu’il propose est tout à fait convaincant, mais celles et ceux qui cherchent l’excellence en matière de photo devront aller voir ailleurs et surtout y mettre le prix. Pour une utilisation « normale », le OnePlus se révèle est un sacré candidat, d’autant plus avec son chargeur (inclus) de 150W qui lui permet de remplir entièrement sa batterie en moins de 20 minutes. En résumé, le OnePlus 10T est un très bon smartphone, avec un prix très accessible pour son gabarit, qui pourra d’ailleurs se garder longtemps puisque le constructeur promet 3 années de mises à jour majeures Android et 4 années de correctifs de sécurité.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20