« Absurde », « insuffisant », « cadeau aux spéculateurs » : vilipendé par certains États, le plafond de prix du gaz de Bruxelles annonce une réunion sous haute tension

Ce mardi, la Commission européenne a proposé un plafond du prix du gaz à 275 euros le MWh. Les critiques pleuvent, en marge d’une réunion qui s’annonce tendue.

Pourquoi est-ce important ?

Après des mois de discussions, la Commission a proposé un mécanisme instaurant un plafond du prix du gaz à 275 euros le MWh. Et encore, sous certaines conditions. Plusieurs pays - surtout du sud - sont rapidement montés au créneau. A eux de tenter de renverser la vapeur ce jeudi, lors d'une réunion qui s'annonce tendue.

Dans l'actu : certains pays ne sont pas du tout satisfaits par la proposition de la Commission.

  • France, Espagne, Italie, Grèce, ... Les ministres de plusieurs pays ont vivement critiqué la proposition de la Commission sur un plafond du prix du gaz à 275 euros le MWh.
  • Ce jeudi, le ministres européens de l'Energie se réuniront pour discuter de cette proposition. Ce sera ensuite aux États de se positionner afin d'entériner - ou non - ladite proposition.

Les déclarations : c

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20