Le milliardaire de la crypto Mike Novogratz appelle à une régulation du secteur : « Notre industrie a échoué »

L’un des plus fervents supporters des cryptomonnaies porte une lecture critique à l’égard du secteur.

Pourquoi est-ce important ?

Un parfum de crise embaume le monde de la crypto. Les cours des plus grandes cryptomonnaies ont connu une énorme chute, tandis que plusieurs bourses et banques de taille moyenne ont été déclarées en faillite après une crise de liquidités. L'histoire de fraude grotesque entourant FTX représente peut-être encore le plus grand coup porté au secteur.

Dans l’actualité : Mike Novogratz, CEO de la société d’investissement en cryptomonnaies Galaxy, fait le point sur un secteur aux prises avec une crise de confiance. Selon cet adepte de la première heure, une réglementation gouvernementale du secteur est inévitable après la débâcle autour de FTX.

Sociopathe

Les déclarations : Interrogé sur la comptabilité désordonnée de FTX et sur le fait que des employés ont peut-être même utilisé le capital de la société pour acheter des biens immobiliers aux Bahamas, Novogratz s’est exprimé auprès de CNBC : « Il s’agit de transparence et d’ouverture, à bien des égards. »

  • « Notre industrie a échoué dans l’autorégulation. Je pense que le côté financier de la crypto, les entreprises, comme la nôtre, qui achètent et vendent et prêtent et traitent des produits dérivés, vont être réglementées et ils devraient l’être », a-t-il expliqué.
  • « Je pense que les pièces doivent être séparées sur votre compte, et qu’elles ne doivent pas être prêtées, sauf si vous donnez la permission de les prêter », a-t-il ajouté.
  • « Il s’agit toujours d’établir une relation de confiance avec vos clients. Et en ce moment, nous avons un déficit de confiance. Les gens pensent maintenant que tout le monde est un sociopathe qui dit une chose et en fait une autre », conclut-il.
  • Plus tôt cette année, après l’effondrement de certaines crypto-banques, Novogratz avait déjà déclaré que les acteurs aux manettes étaient « irresponsables » et qu’ils « devraient avoir honte ».

Des règles plus claires

L’aspect positif : Novogratz note cependant que d’autres bourses que FTX, comme BlockFi, ont des règles plus claires sur l’utilisation de l’argent de leurs clients.

  • En outre, le milliardaire considère les catastrophes de l’année crypto écoulée comme des douleurs de croissance plutôt que comme les symptômes du déclin d’un secteur en voie de disparition : la crypto (et surtout le bitcoin) sont là pour rester.
  • « Il y a 150 millions de personnes qui ont déjà décidé de stocker une partie de leur valeur nette en bitcoin, dans cette communauté décentralisée vérifiée en cryptographie. Le bitcoin n’est donc pas prêt de disparaître », prédit l’Américain.

(OD)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20