Moment symbolique à Hawaï : le même jour, l’Etat se prive de charbon et accueille les batteries géantes de Tesla

Une page se tourne sur l’archipel d’Hawaï. L’État dit adieu au charbon. Mercredi, l’Etat a réceptionné sa dernière cargaison du carburant fossile polluant, en même temps que les batteries géantes de Tesla, qui vont bientôt remplacer la dernière centrale d’appoint en activité.

Les batteries, chargées avec le surplus de production des énergies renouvelables, remplacent de plus en plus les centrales d’appoint. C’est notamment le cas à Hawaï.

Le 50e État américain est d’ailleurs le champion national des panneaux solaires par habitant. Pour 2045, 100% de son énergie devrait provenir de sources renouvelables. Pour parvenir à cette part, l’île compte sur les batteries. Elles sont chargées quand le soleil brille, et se déchargent en soirée. C’est ainsi qu’un partenariat entre les fournisseurs locaux et Tesla a vu le jour, il y a quelques années déjà.

Moment symbolique

Les Megapacks de Tesla, sorte de batteries géantes de la taille d’un conteneur, sont installées partout sur l’archipel. Un site de batteries en particulier doit remplacer la dernière centrale au charbon de l’État.

Le glas de la centrale a sonné. Ce mercredi, la dernière cargaison a été livrée. Une fois ce charbon consommé, l’installation sera mise à l’arrêt. C’est ainsi qu’une scène symbolique s’est produite : pendant que cette ultime cargaison de charbon arrivait, les batteries qui vont remplacer la centrale étaient débarquées sur l’île la plus peuplée, Oahu, où se trouve aussi la capitale Honolulu.

C’est ce que fait remarquer Elon Musk, patron de Tesla, sur Twitter.

Un des sites les plus puissants

Le site de batteries, qui se situe à Kapolei, n’est pour l’instant pas encore terminé. Mais il devrait l’être une fois la centrale au charbon arrêtée. Il s’agira alors d’un des parcs à batteries le plus puissant du monde. Doté de 158 batteries, il aura une puissance de 185 MW et une capacité de stockage 565 MWH, rapporte Electrek.

Le parc le plus important se trouve également aux États-Unis, en Californie. Il a une capacité de 400 MW/1600 MWh. Dans le top 10 actuel, Kapolei se situerait à la sixième place. Le parc le plus important encore en développement se trouve à New York. Avec une puissance de 316 MW et une capacité de stockage de 2528 MWh, il pourrait, si nécessaire, fournir de l’électricité à 250.000 foyers pendant huit heures.

Notons que chantier à Kapolei a pris un peu de retard. Le switch entre les deux installations devait initialement avoir lieu en septembre.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20