« L’inflation élevée aux États-Unis et dans la zone euro est déjà terminée »

L’économiste belge Jan Eeckhout a expliqué sur Twitter pourquoi il pense que l’inflation est en fait déjà terminée.

Pourquoi est-ce important ?

Le spectre de l'inflation a effrayé les économistes durant toute l'année dernière. Dans l'Union européenne, par exemple, le taux d'inflation a dépassé 11 % lors du pic de l'automne, tandis que dans la zone euro, il a culminé au-dessus de 10 %. Les banques centrales ont donc pris des mesures pour endiguer l'hémorragie, mais le revers de la médaille, c'est la récession.

L'essentiel : Eeckhout a estimé lundi dans un thread sur Twitter que la façon dont l'inflation est mesurée masque le fait que le pic est déjà largement derrière nous.

  • "La perception d'une inflation élevée aujourd'hui est en partie due à la manière dont elle est mesurée : le taux d'inflation instantané de décembre (aux États-Unis, ndlr) est de 2 % alors que la mesure conventionnelle est de 6,5 %", a informé l'économiste.
  • Pour expliquer pourquoi l'inflation conventionnel
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20