Voici les astronautes européens selectionnés pour les missions lunaires : un Belge va peut-être décrocher la Lune

Ce mercredi vers 14h30 CET, l’Agence spatiale européenne (ESA) a tenu une conférence de presse depuis le Grand Palais Éphémère à Paris, afin de présenter les noms et les visages des Européens qui compteront parmi les grands pionniers des nouvelles missions lunaires.

Pourquoi est-ce important ?

Si Artemis I est enfin partie, elle reste une mission inhabitée, une grande répétition générale. Artemis II emportera un premier équipage pour un tour de l'orbite lunaire, tandis qu'Artemis III marquera le vrai retour de l'humanité sur notre satellite, attendu pour 2025. Une étape historique qui ne sera pas exclusivement américaine : l'ESA, l'Agence spatiale européenne, est aussi impliquée dans le projet.

Dans l’actu : après le conseil des ministres concernés de l’UE, ces 22 et 23 novembre, l’Agence européenne a présenté en direct les astronautes du Vieux continent sélectionnés pour les missions lunaires.

  • Au total, 4 à 6 astronautes de carrière ont été sélectionnés aujourd’hui et jusqu’à 20 autres supplémentaires constituent une réserve. 22.000 personnes avaient postulé.
  • Dans chacun des 22 pays membres de l’ESA, on espère forcément voir un ou une astronaute portant les couleurs nationales. La France se compte très certainement parmi les pays candidats les plus crédibles. Mais la Belgique reste aussi dans la course : notre pays est le cinquième contributeur en valeur absolue à l’ESA.
  • « La Belgique a son nouvel astronaute ! Après 2 ans de travail, ému d’annoncer qu’un Belge fera partie de la prochaine génération d’astronautes qui ira sur la lune. Bravo à Raphaël Liégeois ! » se réjouit Thomas Dermine, secrétaire d’État pour la Relance et les Investissements stratégiques et chargé de la Politique scientifique. « C’est la fin d’un processus très long. Et très rare, car cela fait 13 ans, depuis la génération de Thomas Pesquet, que nous n’avions plus recruté de nouveaux astronautes. »

Les futurs premiers Européens sur la Lune

Sophie Adenot – France

Pablo Alvarez Fernandez – Espagne

Rosemary Coogan – Grande-Bretagne

Raphaël Liégeois – Belgique

Marco Sieber – Suisse

L’Union européenne réalise ses propres ambitions spatiales, et elle se crée ses propres moyens de remplir ses objectifs. L’UE peut concourir avec les États-Unis et avec la Chine ; nous sommes trois acteurs à pouvoir mener à bien nos ambitions spatiales aujourd’hui.

Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique de la France.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20