Le grand nettoyage d’Amazon continue : un million d’associations caritatives prennent la porte

Occupé à licencier à tours de bras, Amazon traverse une mauvaise passe. Cette fois, le géant de l’e-commerce ne dit pas adieu à des employés, mais à plus d’un million d’associations caritatives.

Pourquoi est-ce important ?

Comme d'autres Big Tech, Amazon s'aperçoit qu'il a eu les yeux plus gros que le ventre durant la pandémie. En un an, sa capitalisation boursière a fondu de près de 40%. Conséquence : le géant du commerce électronique veut réduire ses coûts.

Dans l’actu : AmazonSmile, c’est (bientôt) fini.

  • Ce mercredi, Amazon a annoncé qu’il allait mettre un terme à AmazonSmile, son programme de soutien aux associations caritatives.
  • Selon l’entreprise, cette décision est prise car l’initiative n’a pas eu l’impact espéré.

Le détail : 400 millions en dix ans.

  • AmazonSmile fermera définitivement ses portes le 20 février prochain.
  • Ce site permettait aux clients d’Amazon d’y faire leurs achats comme sur la plateforme classique, tout en allouant 0,5% de la somme dépensée à une organisation à but non lucratif de leur choix.
  • Lancé en 2013, AmazonSmile a permis de donner plusieurs centaines de millions de dollars à des œuvres de bienfaisance américaines.
    • Les chiffres exacts semblent incertains, AmazonSmile renseignant 377 millions de dollars donnés à travers le monde ici et Amazon 400 millions rien qu’aux organisations américaines ici, tandis plusieurs médias américains communiquent un chiffre de 500 millions.
    • Le communiqué annonçant la fermeture d’AmazonSmile ne renseigne, lui, aucun chiffre.
  • En guise d’indemnités – si l’on peut utiliser ce terme -, les organisations participantes recevront un don d’Amazon équivalant au quart de l’argent qu’elles ont reçu en 2022 via la plateforme.
    • En moyenne, cela devrait correspondre à environ 50 dollars par association.

Réduire les coûts coûte que coûte

Les explications : « pas assez d’impact », mais surtout besoin d’argent.

  • Sur son blog, Amazon explique que « le programme ne s’est pas développé pour créer l’impact que nous avions initialement espéré ». « Avec autant d’organisations éligibles – plus d’un million dans le monde – notre capacité à avoir un impact était souvent trop limitée », ajoute la firme.
  • Amazon assure qu’il continuera de donner à des associations caritatives malgré la fermeture d’AmazonSmile.
    • « Nous continuerons à poursuivre et à investir dans d’autres domaines où nous avons vu que nous pouvons apporter des changements significatifs, de la construction de logements abordables à l’accès à l’ordinateur en passant par l’enseignement des sciences pour les étudiants des communautés mal desservies à l’utilisation de notre infrastructure logistique et de notre technologie pour aider de vastes communautés touchées par des catastrophes naturelles », écrit Amazon.
  • Il n’empêche, au vu des récentes décisions d’Amazon, tout porte à croire que AmazonSmile ferme pour que l’entreprise puisse récupérer un peu d’argent.
    • D’une part, Amazon n’aura plus à allouer 0,5% des achats aux organisations qui y participaient.
    • D’autre part, comme le note TechCrunch, cela va permettre à Amazon de licencier une partie du personnel qui travaillait spécifiquement pour AmazonSmile.

Le contexte : plus grande vague de licenciements de l’histoire.

  • Début janvier, Amazon a annoncé le licenciement de 18.000 employés à travers le monde. Il s’agit de la plus grande suppression d’emplois jamais effectuée par le géant de l’e-commerce.
    • Il s’agit d’une extension des 10.000 licenciements annoncés en novembre dernier.
    • « J’ai bon espoir que nous serons inventifs et que nous nous armions en cette période où nous n’embauchons pas à grande échelle et où nous supprimons certaines fonctions », avait déclaré Andy Jassy, le CEO d’Amazon. « Les entreprises qui durent longtemps passent par différentes phases. Elles ne sont pas en mode recrutement chaque année. »
  • Si Amazon a vu sa valeur boursière chuter sous le milliard de dollars au milieu de l’automne (elle est actuellement de 957 millions), l’entreprise a présenté un bénéfice d’exploitation de 2,5 milliards de dollars au troisième trimestre 2022.
    • Ses résultats du dernier trimestre seront annoncés d’ici deux semaines.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20